Guerre en Syrie : Les bombardements d’Idleb par le régime syrien doivent cesser

L’ONU a annoncé le lundi 10 septembre, le chiffre de plus de 30.000 personnes déplacées en Syrie par les bombardements du régime et de son allié russe qui vise depuis plusieurs semaines la province d’Idleb et les territoires insurgés adjacents.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a d’ores et déjà annoncé plusieurs milliers de morts parmi les civils.

La situation à Idleb est plus que critique, la guerre en Syrie qui a débuté en 2011, après la répression sanglante par le régime de Bachar al-Assad de manifestations pro-démocratie, est qualifiée de « pire catastrophe humanitaire du 21e siècle » par Mark Lowcock, secrétaire général adjoint de l’ONU.

Le Mouvement ECOLO condamne avec la plus grande fermeté ces violences qui ont déjà fait plus de 400.000 morts et forcé à l’exil plusieurs millions de syriens.