Libération des prisonniers catalans !

Le Procès en cours en Espagne est honteux et cynique.

La Honte car l’Espagne qui n’a jamais voulu juger les crimes franquistes au nom de la « réconciliation », a décidé suite au referendum d’octobre 2017 de traiter les leaders indépendantistes catalans comme des terroristes, les gardant pour certains plus d’un an en prison et les accusant de sedition.

Le Cynisme car le Partido Popular au pouvoir il y a un an défilait ce dimanche dans les rues de la capitale espagnole aux côtés de l’Extrême Droite contre le gouvernement social-démocrate avec des slogans hostiles au dialogue avec la Catalogne. Empêtré dans les affaires de corruption, Rajoy ancien premier ministre viendra témoigner devant le tribunal face à des gens qu’il a fait enfermer alors que leur seul tort est d’avoir demandé le respect du Droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes.

Parmi les douze prévenus, l’ancien vice-président de la Catalogne, Oriol Junqueras risque 25 ans de prison. La Justice espagnole agit avec la complicité silencieuse de l’Europe et de la France, si prompte à dénoncer les violations des Droits de l’Homme sur les autres continents.

Or pour le Mouvement Écolo comme pour bon nombre d’associations et partis écologistes et de Gauche, ce procès est celui de la Liberté, de l’autodétermination et de la Démocratie espagnole et européenne, incapable de faire face à son Histoire, ses pulsions autoritaires et les relents haineux à l’Est comme à l’Ouest.

L’autodétermination est un droit, pas un délit ! En Catalogne comme en Écosse et dans tous les territoires qui veulent d’une Europe démocratique et fédérale, le chemin de la Liberté n’accepte nulle entrave.

Le Mouvement Écolo appelle donc à participer partout aux rassemblements organisés avec les organisations de soutien aux prisonniers catalans et exige leur libération immédiate.

Llibertat !